isa barbier

« En miroir » - 2012

La mémoire de la « Barque » de 2007 se retrouve « En miroir » dans la « Barque effondrée », marque du temps, marque d’une émotion sans fin, moment d’un processus : ramassage des plumes, œuvre in situ, destruction, attente (sous forme de « chevelure de Bérénice ») et création d’une œuvre nouvelle avec les atomes/plumes mis en réserve.
L’œuvre centrale, « Curiosity », du nom du robot de la Nasa, nous projette dans l’ « espace sidéral » des 800 m2 d’obscurité de la grange. Les lignes de petits miroirs ronds sur le mur du fond tels des étoiles reflètent tout l’espace.
Le cycle de la forme est accompli, écho de notre histoire cosmique.

« Barque effondrée » - 2012 - plumes de goélands - 10 m x 1 m

« Curiosity » - 2012 - fil, cire, plumes de goélands - 550 x 480 x 100 cm
Une mise en espace d’un dessin à l’huile sur papier

Chevelures de Bérénice : « Aube » (2012 - Vallauris) et « Dos du ciel » (2012 - Château d’Hauteville, St Légier, Suisse)

La Ferme-Asile, CAC, Sion/ch
Curatrice : Véronique Mauron


Rencontre avec Isa Barbier - Marlène Métrailler, la tête à l’envers (audio)

Reportage Canal19 (vidéo)